Les Archives Départementales

Galerie d'objets

Silence dans la salle !

Pour diriger les séances et modérer les débats lors des assemblées plénières du Conseil Départemental de l'Yonne, organe délibérant du Département, son Président utilise une cloche à main peu ordinaire, puisqu'elle date du XVIIe siècle...

L'inscription qu'elle porte, « IHS MARIA ST RENOBERTE » (soit une invocation à Jésus, la Vierge Marie et saint Regnobert) la désigne comme un objet cultuel, et indique son origine probable, l'église Saint-Regnobert d'Auxerre qui, détruite à la Révolution, se dressait à l'angle des actuelles rues Joubert et Philibert-Roux.

Il s'agit vraisemblablement d'une cloche d'autel agitée notamment par le servant à des moments précis de la célébration de la messe (élévation, notamment) ; il la maniait de la main droite : "en tenant fermement la poignée, puis en la levant et en l’abaissant aussitôt de façon à sonner deux coups distincts à chaque sonnerie".

Il est toutefois difficile de confronter ces hypothèses d'origine et d'usage à une documentation écrite.

Si l'on retrouve fréquemment mention de la bénédiction des cloches de clocher dans les registres paroissiaux d'Ancien Régime (cette cérémonie est assimilée à un baptême avec parrain et marraine), ce n'est pas le cas pour des objets aussi modestes. Les inventaires dressés tant avant que pendant la Révolution ne mentionnent pas cette clochette, ni à Saint-Regnobert, ni à la cathédrale Saint-Étienne (où il n'a d'ailleurs jamais existé de chapelle ou d'autel portant ce vocable).

On peut penser que la cloche a subi le même sort que celle qui est mentionnée au détour de l'inventaire des biens de l'ancien temple Saint-Eusèbe, supprimé par arrêté du 26 brumaire an II (16 novembre 1793) : « Une clochette en métal que nous avons également fait transporter ès magasins de l'administration ». On peut penser que la cloche de Saint-Regnobert a, depuis lesdits magasins, connu une nouvelle vie.

Les inventaires sommaires et descriptions des mobiliers appartenant à l’administration du district d’Auxerre mentionnent la présence, le 11 novembre 1792, deux sonnettes dans la salle de ses séances, et, le 16 décembre 1795, une sonnette en cuivre dans la salle du directoire. Les inventaires anciens des membres de la préfecture, créée en 1800, ne mentionnent aucune cloche à main.

Étant donné l'ancienneté de cette cloche (les objets en bronze de petite taille ayant pour la plupart été fondus à la Révolution), et le faisceau de présomptions quant à son origine réunie par la Conservation départementale des Antiquités et Objets d'art de l'Yonne dans le cadre de ses missions de recensement et de documentation du patrimoine mobilier, la commission départementale des objets mobiliers a émis un avis favorable à son classement au titre des Monuments historiques lors de sa séance du 22 mars 2012 ; elle a effectivement été classée par arrêté du 15 mai 2015.

Cloche à main du Président du Conseil Départemental de l'Yonne, bronze, XVIIe siècle.

Hauteur de la cloche : 10,5 cm ; hauteur poignée comprise : 20,5 cm

Propriété du Conseil Départemental de l'Yonne.

Classé au titre des Monuments historiques le 15 mai 2015

Les Autres Sites du Département

Plan Synthétique du Portail Départemental