Les Archives Départementales

Galerie d'objets

Un fragile patrimoine faïencier

Cette bouquetière, rare témoin d’une production locale aujourd’hui disparue, illustre les faïenceries icaunaises.

Aux XVIIIe et XIXe siècles, le département de l’Yonne comptait de nombreuses faïenceries, certaines florissantes, d’autres plus éphémères : Ancy-le-Franc, Arthé, Auxerre, Chevannes, Égriselles, Montigny, Vausse, etc.

Peu d’objets de cet art rustique avant tout utilitaire, réalisés dans un matériau très fragile, subsistent aujourd’hui dans les collections patrimoniales. Cette bouquetière, élément d’une paire qu’accompagnent deux vases, est affectée au culte (elle est destinée à recevoir des fleurs pour orner un autel).

Au moment de sa protection au titre des Monuments historiques, la production locale avait été peu étudiée : les pièces de faïence du groupe auquel elle appartient avaient été identifiées comme étant d’une production de "type nivernais". Tout laisse aujourd’hui à penser que la bouquetière, propriété communale et conservée dans une église de Puisaye, est en fait d’une production auxerroise du tout début du XIXe siècle.

Les faïences icaunaises, par ailleurs très prisées des amateurs, ont fait depuis l’objet d’études variées (fouilles, analyses en laboratoires, publications), tant autour des riches collections du musée de Villiers-Saint-Benoît que dans les divers lieux de production disparus.

Bouquetière (d’une paire), faïence, début XIXe siècle. Puisaye.

Inscrite au titre des Monuments historiques en 1982.

Les Autres Sites du Département

Plan Synthétique du Portail Départemental