Les Archives Départementales

Missions

Pot à pharmacie, faïence (XVIIIe s.) inscrit au titre des Monuments historiques. Avallonnais

La fonction de conservateur des antiquités et objets d’art, créée en 1908, est née de la nécessité de veiller, dans chaque département, à la protection du patrimoine mobilier, dans le contexte particulier de l’application de la loi de séparation des églises et de l’État (1905).

Le conservateur et ses délégués, dont les compétences sont reconnues en matière d’histoire , d’histoire de l’art et d’archéologie , sont nommés par le ministre de la Culture.

Ils sont en relation directe avec le préfet du département, qu’ils conseillent en matière d’objets d’art, la direction régionale des Affaires culturelles (conservation régionale des Monuments historiques, service territorial de l'Architecture et du Patrimoine en charge des édifices), et avec les architectes en chef des Monuments historiques et les architectes du patrimoine, chargés des édifices.

Ils font également le lien entre l’administration des Monuments historiques et les élus du département, les propriétaires, le clergé affectataire, les associations, etc.

  • Recenser

    Cloche (XVIe s.), détail. Sénonais

    Par des visites sur le terrain, sollicitées par les propriétaires (élus ou particuliers), le clergé affectataire, des associations ou encore de sa propre initiative, le conservateur des antiquités et objets d’art recense les objets qui présentent une valeur artistique ou qui témoignent d’un passé historique.

    En savoir plus sur Recenser
  • Étudier

    Inventaire des biens d'une fabrique (1890). Avallonnais

    L ’étude des objets mobiliers s’effectue au travers de la documentation originale (archives) ou publiée, et de la tradition orale ; elle permet une meilleure identification des œuvres et une connaissance toujours renouvelée du patrimoine culturel et du savoir-faire de leurs auteurs.

    En savoir plus sur Étudier
  • Protéger

    Porte d'armoire (XVIIIe s.) inscrite au titre des Monuments historiques en 2012, détail. Auxerrois

    La protection juridique des objets dont la conservation présente un intérêt au point de vue de l’histoire, de l’histoire de l’art, des sciences ou des techniques, est soumise à l’avis de la commission départementale des objets mobiliers (CDOM).

    En savoir plus sur Protéger
  • Surveiller

    L'observatoire de Pékin, tapisserie de Beauvais (1730) classée au titre des Monuments historiques, détail. Auxerre, musée Leblanc-Duvernois

    Tous les cinq ans en moyenne, le conservateur des antiquités et objets d’art procède sur place au récolement des objets protégés au titre des Monuments historiques.

    En savoir plus sur Surveiller
  • Conserver et restaurer

    Adoration des bergers, panneau peint (XVIIe s.) en cours de restauration, détail. Sénonais

    La conservation du patrimoine mobilier présent dans le département est au cœur des missions de la conservation départementale des Antiquités et Objets d'art, qui participe dans le département à l'exercice du contrôle scientifique et technique de l'État.

    En savoir plus sur Conserver et restaurer

Les Autres Sites du Département

Plan Synthétique du Portail Départemental