Découvrir

Les Archives Départementales

Galerie de documents

Des attentes et des revendications multiples

Le climat social du début de l’année 1968 est tendu. La France, qui a fait un bond important en matière de consommation de biens et de modernité, connaît une période de crise liée à un contexte économique moins favorable. Les salaires stagnent et le chômage augmente (entre 350 000 et 500 000 chômeurs). La jeunesse aspire à un changement de société.

Dès les premiers mois de l’année, les mouvements sociaux se multiplient en France. En témoignent les grèves des enseignants qui à partir du 26 février se mobilisent sur le thème des effectifs, des salaires et de la pédagogie. Dans l’Yonne elle est suivie par près de 80 % des enseignants du secondaire.

 
 

Expression d’un lycéen

Sujet de philosophie : croyez-vous justifiable ce refus de la morale traditionnelle par Anouilh : « Race d’Abel, race des justes, race des riches, comme vous parlez tranquillement. C’est bon n’est-ce pas d’avoir le ciel pour soi et aussi le gendarme. C’est bon de penser un jour comme son père, comme tous ceux qui ont eu raison depuis toujours »

Le 4 mai 1968, les élèves de la classe de terminale A planchent sur cette question de la morale traditionnelle. Alors qu’à Paris, les étudiants sont mobilisés depuis le mois de mars, cette copie d’élève du lycée Jacques Amyot reçoit la meilleure note (16/20) : il y oppose sans équivoque la conscience personnelle à l’ordre et la morale.

Les Autres Sites du Département

Plan Synthétique du Portail Départemental